Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une RCH... et après ?

Et pour la baignade ?

14 Octobre 2013 , Rédigé par une rch... et après ? Publié dans #Astuces, #Stomie

  J’ai passé un été le ventre habillé d’une poche et de quelques cicatrices assez fraiches. Mais j’avais quand même envie de profiter du soleil après tant de semaines enfermées (spéciale dédicace au côté porte des chambres double de l‘hôpital). Et franchement, l’option maillot une pièce de natation au bord de la piscine bondée de la résidence… je n’étais pas prête à assumer. L’option maillot une pièce de pin-up non plus... même si dans l'absolu, c'est plutôt canon. D’autant que je préfère pouvoir en permanence accéder à mon ventre pour vérifier que tout se passe bien. Cette angoisse doit probablement diminuer avec le temps et j’imagine que si j’avais une stomie définitive, je vivrais tout cela différemment. Tout ça pour dire que j’ai opté pour la combinaison maillot deux pièces que j’avais et écharpe (pas trop délicate pour pouvoir se baigner avec) enroulée assez serrée autour du bas ventre, limite jupette (ça a l'avantage de protéger aussi du soleil). Pour la baignade à proprement parlé, la piscine au cœur de la résidence… comment dire… c’est risqué… Assumer sa stomie, c’est une chose, avoir un accident dans la piscine collective en est une autre. Personnellement, j’ai préféré la pleine nature en allant me baigner dans un lac. On y est plus tranquille vis-à-vis du regard des autres. L’eau n’est pas cristalline… ce qui aide à être en confiance et pouvoir bouger son corps en douceur après tant de mois d‘inactives violences, ça n‘a pas de prix ! Et finalement, il n’y a jamais eu d’accident (on parle bien de baignade là, parce que pour le reste, il y en a eu. C'est traumatisant... on s'en remet. Mais c'est une autre histoire...).

Commenter cet article