Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une RCH... et après ?

Désacralisation du corps au profit de la dignité de la vie

1 Mars 2014 , Rédigé par une rch... et après? Publié dans #Réflexions autour du corps, #Réflexions

Un commentaire intéressant sur la page d'arte +7, sur une redif de l'émission philosophie : http://www.arte.tv/guide/fr/049819-005/philosophie?autoplay=1

De Philippe Michel DELCOURT :

"De plus en plus le médecin soigne plutôt que de guérir.

C'est la désacralisation du corps, qui donne le droit au médecin d'ouvrir le corps, de l'amputer le corps n'est plus " le don d'un hypothétique dieu ". Ce qui compte ce n'est plus l'intégralité du corps, mais la dignité de la vie qui se vit par ce corps. Le médecin soigne c'est-à-dire qu'il permet à la vie de rester digne.

Le sacré n'est plus le corps, mais la dignité de la vie, c'est pour cela qu'on on peut légaliser l'avortement et l'euthanasie, puisque ce qui compte ce n'est plus le corps "don de dieu", mais la dignité de la vie qui se vivra dans ce corps.

La dignité étant une conception humaine, donc ne peut être sacrée, puisqu'elle est susceptible de varier avec cette même conception de la dignité que ce fait l'homme de lui-même et de la dignité.

Le corps n'est plus sacré par essence, mais la vie devient sacrée par le sens qu'on lui donne, ce sens étant l'idée qu'on se fait de la dignité."

 

Et cette année, j'ai failli mourir... Et cette année, j'ai pensé vouloir mourir aussi...

 

 

Commenter cet article