Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une RCH... et après ?

Les interventions chirurgicales de la rch

24 Juin 2014 , Rédigé par Une rch... et après ? Publié dans #Chirurgie, #Infos médicales générales, #Rétablissement de continuité

La prise en charge chirurgicale de la rch s'organise souvent en trois temps. ll semble possible de faire ces interventions en seulement deux temps (voire 1 ?). Pour moi, ce fut 3.

  • Durant la première intervention, le côlon malade (ou gros intestin) est retiré (colectomie subtotale en réalité car un petit bout de gros intestin est gardé pour pouvoir abouter le rabouter à la peau du ventre).

Rappel d'anatomie :

Source : http://www.maladiedecrohn.info/

Deux stomies sont réalisées. Une stomie (du mot grec stoma, « bouche ») est une déviation chirurgicale d'un conduit naturel, une sorte de « court-circuit » (source : wikipedia). 

L'une est une iléostomie (l'iléon étant la partie finale de l'intestin grêle). C'est par là que sortiront les selles. L'autre est une sigmoïdostomie (le sigmoïde étant la partie finale du côlon, juste avant le rectum). Seules quelques sécrétions arriveront au niveau de cette stomie. En revanche, elle peut être utilisée pour l'administration de traitements.

L'iléostomie :

 

La sigmoïdostomie :

Source : http://www.chi-poissy-st-germain.fr/fr/Prise-en-charge-des-stomies-828.html

Ces deux stomies sont des stomies terminales, c'est-à-dire en bout de tuyau (voir image ci-dessous). Ces deux stomies peuvent arriver par le même orifice sur le ventre il me semble.

 

Stomie terminale

Ensuite, il y a deux options. Soit le rectum est en bon état et il est gardé, soit on le retire lors du deuxième temps. La décision s'appuie sur un examen radiologique (opacification = on injecte un produit opaque aux rayons X via l'anus et on fait une radio pour voir la taille du réservoir) et éventuellement sur une endoscopie.

  • Le deuxième temps chirurgical correspond à :
    1. La réalisation d'un réservoir en J en repliant l'extrémité du grêle,

Source : http://www.proktos.com

 

  1. Rabouter le résevoir confectionné à l'anus (anastomose iléo-anale, AIA - voir image du haut) ou au rectum (anastomose iléo-rectale, AIR - voir image du bas) selon le cas. Lors d'une anastomose iléo-anale, le chirurgien gardera peut-être, si c'est possible, un cm de rectum pour faire la suture afin de préserver au maximum la fonction sphinctérienne et éviter les risques d'incontinence. On parle alors de surture iléo-sus-anale.

Source : http://www.snfge.org/content/rectocolite-hemorragique

  1. Réaliser une iléostomie de protection (aussi appelée stomie conservatoire ou de décharge - stomie latérale cette fois-ci) possédant deux orifices (amont et aval) pour laisser le temps aux sutures basses de cicatriser.

Stomie latérale

  • Quelques mois plus tard, troisième temps chirurgical est réalisé. Il correspond au rétablissement de la continuité ou remise en continuité. La stomie est recousue et le circuit classique reprend son cours. On mange par la bouche ; on fait caca par l'anus !

Modifié le 03/01/2015

Commenter cet article

marie josee 29/08/2017 19:40

bonjour .
j,ai une continuité apres qu,on ait enlever lesac de stomie . ca fait 5 mois et j,ai encore plusieurs selles par jour . combien de temps avant de revenir a des selles normales . merci

Une rch... et après ? 30/08/2017 17:10

Bonjour Marie Josée,
Pour rappel, je ne suis pas médecin mais une patiente, comme vous. Je ne fais que partager mon témoignage ici. Chaque personne ayant sa propre histoire, je ne peux donc répondre à votre question. N'hésiter pas à en parler à votre médecin ou votre chirurgien. Bon courage à vous !