Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une RCH... et après ?

Point positif !

24 Décembre 2014 , Rédigé par Une rch... et après ? Publié dans #Réflexions

Point positif !

Plus de deux ans que je galère...

24 décembre. Je fais le point. Il y deux ans, mon doc signait une feuille de papier dans le bureau des infirmières m'autorisant à quitter l'hôpital pour une nuit, un peakline dans le bras. Une petite pause dans ces 5 semaines d'hospitalisation. J'étais dénutrie, bouffie mais boostée à la cortisone. Je mangeais monochromatique ( ma vision du sans résidu strict !). Ne pouvant rejoindre ma famille comme chaque année, c'est ma famille qui est venue chez moi et même mieux nos deux familles (celle de mon copain et la mienne). Un Noël improvisé à 8, sur la table basse de notre petit salon (et oui, on n'a pas de "vraie" table chez nous !). Livraison d'assiettes et de verres par mes hôtes : une invité dans mon propre appart. Un Noël épuré, dégagé de cette lourdeur qui accompagne parfois les fêtes. On était heureux d'être là. Ensembles, tout simplement. Couchée 22h, menu plus que tristoune, rentrée à l’hôpital à 11h. Mais bizarrement, c'est un de mes meilleurs Noël d'adulte.

2013: j'attends le rétablissement de continuité. Il ne peux être programmé car une cicatrice de laparo a lâché au mois d'août et on n'a toujours pas réussi à la faire cicatriser. Visite quotidienne d'une infirmière pour gérer le problème. Je galère avec ma stomie, j'ai des brûlures sur le pourtour. Mais je n'ai plus de traitements, plus de cortisone, plus d'immunosuppresseurs dans le corps. On passe Noël en amoureux avec mon copain.

2014: j'attends encore un rétablissement de continuité ("le" est devenu "un"...), enfin j'attends... rien de prévu pour le moment et surtout je dois avouer que je ne suis pas vraiment impatiente ! Je suis plutôt en forme. Bon, j'ai mal aux articulations le matin et je serai encore au bloc pour une dilatation le 31. Mais je ne prends plus de médocs du tout. Ma stomie est plutôt cool. Et je refais des choses. Je peux marcher 1h30 (et ouais, j'ai testé et chronométré, et même qu'il y avait une petite montée. Ouais !).

J'avais l'impression que rien n'allait avant d'écrire ces lignes, que je faisais du sur-place mais je me rends compte que j'ai sacrément avancé depuis deux ans ! Allez je vais fêter ça !

 

Bonne soirée à tous !

Partager cet article

Commenter cet article

Jeff 02/01/2015 17:46

C'est important de comparer ce qu'on a vécu et ce qu'on vit... mais aussi rester positif.

Une rch... et après ? 03/01/2015 14:33

Oui, c'est sûr. Bien que l'accumulation des soucis dans le temps fasse qu'on sature, qu'on supporte moins les difficultés, c'est important (et surtout ça fait du bien) de rester objectif et de savoir se rendre compte de tout ce qui va bien, de tout ce qui va mieux. Quand c'est possible bien sûr. Personnellement, je crois que cette maladie m'a vraiment appris à faire cela. Je profite de tous les instants où je vais bien et j'apprends à oublier les moments les plus durs. Rester positif et voir le bon côté des choses dès que c'est possible. Faire le plein d'énergie pour continuer à avancer.