Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une RCH... et après ?

Ma valise pour l'hosto

15 Avril 2015 , Rédigé par Une rch... et après ? Publié dans #Astuces, #Chirurgie

Départ pour Paris pour une intervention. Ça fait 8mois depuis la dernière alors j'ai un peu perdu le pli !

Du coup, je refais un petit point :

- masque pour dormir, boules quies

- lingettes pour bébé pour se nettoyer les mains ou se rafraîchir au cours de la journée quand on ne peut pas se lever parce qu'on ne nous propose jamais de nous laver les mains alors qu'avec nos petites mains, on mange, on lit, on se gratte la tête, on met les doigts dans son nez ( même si ça se fait pas), on manipule le bassin, on s'essuie les fesses, on manipule la télécommande de la télé qui tombe tout le temps par terre, on introduit un doigt dans sa bouche pour déloger un morceau de nourriture coincé entre deux dents .... Bref, des mains ça se lave ! Et les lingettes, c'est pas, mais alors pas du tout écolo mais quand on est alité c'est bien pratique. On redeviendra écolo quand on ira mieux. Et pour parfaire cette hygiène, un petit coup de gel hydroalcoolique. Et là, on est au top !

- un livre : pas trop intello mais pas trop débile non plus. Des mots fléchés, sudoku ou autres magasines qu'on ne lit qu'à l'hosto, sur la plage ou chez le coiffeur. Vous voyez quoi ! Pour les activités manuelles, ça dépendra de la position de la perfusion qui au fil des hospitalisations se rapproche bien souvent des mains, limitant l'activité tricot, dessins ou autre.

- un carnet et un crayon pour les idées lumineuses ou les questions aux médecins. Questions qui nous turlupinent toute la journée pour disparaître subitement dès l'entrée des médecins dans la chambre et refont surface 3 minutes après leur départ. Donc, on note et on sort son carnet à l'arrivée des médecins comme ça on a l'esprit libre le reste de la journée pour pouvoir profiter à fond du passionnant programme que nous propose la télévision.

- une paire de crocs ou chaussons faciles à enfiler. Mention spéciales pour les Crocs mais c'est tout à fait subjectif ! J'avoue quand même le petit kif à pouvoir partir se promener, aller à la cafet, faire un tour autour de l'hosto en crocs. Il n'y a qu'à l'hôpital qu'on peut se le permettre !

- une boîte de mouchoirs pour pouvoir de débarbouiller, se moucher (oui oui, on pleure à l'hôpital) sans avoir à se lever.

- un petit miroir pour vérifier un truc qui nous gène dans l'œil, pour regarder une cicatrice ou checker si ce n'est pas un gros bouton qui a décidé de profiter de notre petite baisse de vigilance pour prendre possession du milieu de notre front. Et ça c'est vraiment pas sympa de sa part...

- un sac à linge sale (=sac plastique de base) pour bien séparer le propre du sale parce que c'est important l'hygiène à l'hôpital et aussi parce qu'on ne mélange pas les torchons et les serviettes mais je crois que ça, ça n'a rien à voir.

Ajout du 20 juin:

Étant présentement à l'hôpital, je rajouterai une petite chose. Les t-shirt dos nus (qui s'attachent dans le cou). Bon alors, je ne suis pas sure que ça existe pour les hommes mais pour les femmes, c'est le top pour ne pas avoir de soucis avec les perf. On enfile t-shirt ou robe par les pieds et on noue dans le cou. Bien sûr ça nécessite que le t-shirt ne soit pas serré parce qu'il faut quand même passer les hanches et les fesses...Or, on ne va pas se le cacher, ce n'est souvent pas la partie la plus fine de notre corps !

Et dernier truc, je me répète mais ça change la vie (oui oui), surtout pour le rétablissement de continuité : du papier toilette genre Moltonel tout doux !

Quand il fait chaud, comme en ce moment, un brumisateur d'eau, agréable en cas de fièvre aussi.

Partager cet article

Commenter cet article