Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une RCH... et après ?

Du glamour, du chic : mes toilettes mobiles

20 Octobre 2013 , Rédigé par une rch... et après ? Publié dans #Astuces, #Equipement, #Stomie

Aujourd'hui, un tuto glamour, sexy et chic qu'on risque de retrouver cette automne dans toutes les pages créa des magazines féminins entre les cosmétiques maison et les conseils nutrition : les toilettes sèches mobiles !

Très vite après la première chirurgie (ablation subtotale du côlon + iléostomie + sigmoïdostomie), j'ai ressenti le besoin de pouvoir me changer où je voulais pour gagner un peu de liberté et surtout pour pouvoir être plus détendue. J'ai la chance d'avoir un petit fourgon aménagé (lit + rangements) ce qui me permet d'avoir un peu d'intimité. Mais il me manquait quelque chose : des toilettes. Ben oui, franchement vider sa poche en pleine nature, en théorie, pas de soucis mais en pratique, ça demande quelques contorsions, inenvisageables pour moi en post-op. Et en ville, je préférais éviter d'avoir à utiliser les toilettes publiques (quand on a le choix ! ). J'ai donc décidé de fabriquer des toilettes sèches pour pouvoir m'assoir tranquillement, sans contrainte de temps, que ce soit en ville ou en pleine nature. Alors c'est tout simple, il faut juste un peu de bois, quelques vis, un abattant de toilettes, de la sciure de bois (ou équivalent pour rongeur), un grand sac poubelle et du gros scotch. La sciure absorbe tout ce qu'il y a à absorber en gardant les odeurs. Elle a aussi l'avantage de sentir bon si on utilise de la sciure d'essence d'arbres un peu parfumée (pin par exemple). En pratique, j'ai fabriqué une boîte en bois rectangulaire dans laquelle j'ai découpé un trou sur la face supérieure correspondant à celui de l'abattant de toilettes posé dessus. Cette boîte est déplaçable (à l'extérieur du camion pour la nuit par exemple). Pour les dimensions, je me suis basée sur la hauteur des coffres de mon camion pour pouvoir la glisser en dessous. De vrais toilettes, n'importe où ! Et franchement, faire pipi au milieu de la nuit sous un ciel étoilé, en pleine nature, tranquillement installé sur ses toilettes, ça n'a pas de prix !

Fabrication

1) Couper 3*2 planches de même dimensions pour l'avant/arrière, les côtés et le dessus/dessous de la boîte.

2) Dessiner l'ovale correpondant au trou dans l'abattant et le découper à la scie sauteuse.

3) Assembler les différents côtés de la boîte avec les vis.

4) Fixer l'abattant en perçant 2 trous à l'arrière de l'ovale.

5) Poncer un peu les angles et les côtés pour éviter les échardes.

6) Scotcher ou agrafer un grand sac poubelle pour protéger le bois.

 

Utilisation

1) Fixer un second sac poubelle dans la boîte.

2) Verser de la sciure de bois au fond du sac.

3) Utiliser comme des toilettes classiques.

4) Remettre un peu de sciure.

5) Dès que nécessaire, retirer le sac poubelle, le nouer et le jeter.

 

PS: Pour info, je suis allée passer plusieurs jours en montagne en dormant dans mon camion avec mes stomies (donc entre les différentes opérations). L'infirmière stomathérapeute avait-elle raison, pourrait-on vivre normalement avec ?

Commenter cet article